Iñudes et Artzaiak

Les Iñudes et Artzaiak sont une autre fête typique de St-Sébastien, peut-être pas autant suivie par le public si on le compare avec la tambourinade (tamborrada), mais elle est tout autant traditionnelle.

Cette fête est célébrée le lendemain des chaudronniers (Caldereros), et c’est une fête complètement carnavalesque. Tous les participants se déguisent en pasteur, en nourrice, en maire et même en évêques.

inudes eta artzaiak Donostia
inudes eta artzaiak St-Sebastien

La tradition des Iñudes et Artzaiak remonte au 2 février 1885, à la Chandeleur, date à laquelle eut lieu le premier défilé de la troupe des figurants. C’est une parodie sur les nourrices qui sont courtisées par les pasteurs au rythme de la musique de Raimundo Sarriegui, le même compositeur des chansons de la fameuse tambourinade (tamborrada) de Donostia. Au rythme des chansons, les participants dansent avec la troupe, portant des poupées de bébé en main. À côté d’eux, défilent tous les gens déguisés comme nous l’avons dit auparavant.

À St-Sébastien, la troupe la plus traditionnelle est celle que propos Kresala, qui défile depuis 1977. Ils parcourent les rues de la vieille ville au son des mélodies de Sarriegui en gesticulant leurs poupées, accompagnés de leur caractéristique chorégraphie. Le défilé des poupées est suivi par les évêques, les pasteurs, d’anciennes poussettes de bébé et jusqu’à une voiture d’époque.

Une autre troupe typique de St-Sébastien qui se produit depuis 2002, est celle du quartier de Gros. Elle est moins fréquentée que celle de la vieille ville mais très appréciée dans le quartier.

Deux semaines plus tard, se produisent deux autres troupes, dans le vieux quartier et celui d’Amara. À Amara, Ikasbide Elkartea est chargée d’animer la journée tandis qu’au vieux quartier c’est Antiguotarrak Dantza qui clôture la fête, qui précède celle du carnaval.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *